attelle genou

  1. Le genou : une articulation très sollicité
  2. Les blessures au genou les plus courantes
  3. Genouillère : les différents types
  4. Comment choisir sa genouillère en fonction du traumatisme ?

Sollicité tous les jours, le genou et l’endroit ou il y a le plus de risque d’avoir des traumatismes : entorse, syndrome rotulien ou arthrose. Tous ces traumatismes se soignent avec le temps, mais la genouillère peut accélérer le processus de guérison si elle est bien choisie.

 


1.Le genou : une articulation très sollicité

Caractéristique du genou

Notre mobilité et notre stabilité sont en parti gérées par le genou, plus précisement l'articulation du genou. Le genou permet d'effectuer divers mouvements tels que la flexion, l'extension et la rotation durant tout le long de la vie. Il est composé de 3 os reliés entre eux par 3 articulations :

  • La rotule ou patella ;
  • Le tibia ;
  • Le fémur.

Et de 4 ligaments et de tendons :

  • Ligament interne ;
  • Ligament externe ;
  • Ligament croisé antérieur ;
  • Ligament croisé postérieur.

Toutes ces parties du genou reliées ensemble permettent à celui-ci d'assurer votre stabilité. Si un grand de sable vient se glisser dans ce rouage, il faut tout réparer.

2.Les blessures au genou les plus courantes

Elles proviennent très souvent d’une lésion du ménisque, de la rotule, une atteinte ligamentaire, ou même une dégénérescence du cartilage.

  • L’entorse du genou :

L’entorse provient très souvent d’une extension d’un ligament (latéral interne et /ou ligament croisées). Elle va provoquer une instabilité fonctionnelle de genou si elle n’est pas soignée correctement, c’est pourquoi il est conseillé de maintenir l’articulation de votre genou avec une attelle de genou ligamentaire rigide lorsque l’entorse est grave, ou une genouillère ligamentaires souples/textiles pour une instabilité légères à modérées.

  • Le syndrome rotulien :

Comme son nom l’indique, le syndrome rotulien va intervenir au niveau de la rotule, un petit os se trouvant dans la partie antérieure du genou, il a une fonction de protection de l’avant de l’articulation pour stabiliser le genou. La rotule est très utilisée lors de flexion et d’extension. Au fil du temps, tous ces mouvements peuvent entrainer de petites déviations, des tendinites et provoquées des douleurs. C’est le syndrome rotulien.

Ce syndrome fait partie d’une blessure très courante chez les sportifs. C’est la rotule qui frotte contre le cartilage et qui va l’user progressivement. Il est possible de repositionner votre rotule grâce à une genouillère rotulienne. Cette genouillère aura aussi un effet de proprioception grâce à son tricot de compression et aux renforts latéraux qui seront utile pour stabiliser l’ensemble du genou.

  • L’arthrose du genou :

Appelée gonarthrose, c’est la destruction progressive des cartilages articulaire. C’est la plus fréquente des arthroses.

Les personnes plus âgées sont les plus touchés. Les facteurs d’apparition sont multiples, inactivité, surpoids, antécédents traumatiques ou mauvaises positions. Les attelles de genou les plus adaptées sont celles dite de repos. En effet, elles vont immobiliser l’articulation. Il est possible d’opter pour des genouillères de décharge qui réduiront les contraintes. Enfin les genouillères de maintiens vont permettre de favoriser la stabilité du genou ainsi que fournir de la chaleur.

3.Genouillère : les différents types

Toutes les genouillères n’ont pas la même fonction. Selon la blessure qui survient au genou, vous n’allez pas avoir le même type d’attelle.

La genouillère de maintien :

Pour les douleurs légères, la genouillère de maintien sera idéale. Elle est souple et améliore la proprioception. En textile, elle exerce une pression grâce à son tricot de compression. Cette genouillère est très bien en cas de lésions légères à modérées (laxité chronique), œdème ou séquelles traumatiques. Comme son nom l’indique, elle sera prescrite lorsqu’il sera nécessaire de maintenir l’articulation fragile et aussi en prévention, lors de la reprise d’activité.

attelle genou fortilax

Genouillère de maintien Fortilax

Attelle genou Gentrain

Genouillère de maintien Genutrain

La genouillère rotulienne :

Elle emprisonne la rotule afin d’empêcher les mouvements de latéralité, et d’améliorer la stabilité globale du genou. Elle est prescrite pour des instabilités rotuliennes, pour le syndrome rotulien, en cas de subluxations latérales, de mauvais alignements rotuliens, de tendinites ou même lors de l’arthrose légère.

Plus l’instabilité évolue, plus il vous faudra une attelle avec des renforts latéraux solides.

attelle genou Rotulax

Genouillère rotulienne Rotulax 

attelle genou genutrain p3

Genouillère rotulienne Genutrain P3

attelle genou reaction de Donjoy

Genouillère rotulienne Reaction

attelle genou tru-pull

Genouillère rotulienne Tru-pull lite 

La genouillère ligamentaire :

Cette attelle est principalement utilisée suite à un traumatisme, pendant la reprise sportive. Bien-sûr, cette genouillère est très pratique pour traiter l’entorse du genou, mais aussi la lésion du ligament croisé Antérieur ou la laxité chronique. L’entorse est l’une des pathologies les plus fréquentes correspondant à une torsion de l’articulation et une rupture des ligaments. Elles sont souvent dues à la pratique du sport (football, handball, basketball, ….).

C’est justement le type d’activité qui va orienter votre choix de genouillère. Tout dépendra si vous avez besoin d’un maintien léger (strapping) ou d’un maintien robuste (baleine articulée, …)

 

Phase aiguë Pour la reprise du sport
  Avec Baleines Sans Baleines Sport à risque 

attelle genou genu ligaflex long

Genu Ligaflex Long 

attelle genou genu ligaflex courte

 

Genu Ligaflex Court

Attelle genou ligastrap genu

 

Ligastrap Genu

attelle genou ACL everyday

 

ACL Everyday

4.Comment choisir sa genouillère en fonction du traumatisme ?

  • Elle est adaptée à votre problème de genou, à votre morphologie , à votre âge, à votre activité quotidienne, professionnelle et/ou sportive. Comme indiqué précédemment, chaque genouillère a un rôle (ou des rôles) bien précis en fonction de votre pathologie.
  • Elle est pratique. Rapide à enfiler et à enlever, efficace, son port et son entretien nécessitent peu de temps. Elle ne glisse pas sur la peau et reste bien en place (bien regarder si la genouillère dispose d'un système anti-glisse).
  • Elle est respirante, antibactérienne et sans latex pour une évacuation parfaite de la transpiration et de l'humidité (pour rester toujours bien au sec) et éviter les allergies.
  • Elle est confortable à tout moment : ultra fine, légère et résistante via des matériaux innovants, elle se porte discrètement et facilement sous les vêtements.
  • Elle allie élégance, qualité et confort.
  • Elle est leader dans le domaine de l'orthopédie.
  • Elle est au juste prix tout en répondant à un « cahier des charges » strict.
  • Elle fait l'objet d'un marquage CE et s'appuie sur des principes scientifiques avérés.
  • Elle est reconnue performante par les professionnels de santé et utilisateurs.

Le choix d'une genouillère est donc fortement liée à son rôle et au type d'affection du genou. Ses caractéristiques techniques doivent être aussi détaillées et prises en compte. Mais pas d'inquiétude !

Conclusion :

La Genouillère est une orthèse qui accompagne et soulage de nombreuses pathologies du genou. Le choix de l’attelle est très important pour que vous puissiez vous soigner correctement. Il existe énormément de références d’attelle de genou, idéal pour répondre à tous les besoins.

Si vous avez des questions supplémentaires, n’hésitez pas à nous contacter au 03.28.60.15.66